ORNEMENT (VASE) XIXe S. | MARBRE

Réf. : E6042
Epoque : XIXe S.
Matière : MARBRE
Origine : FERRIERES EN BRIE
Ornement ancien : Oui
Type : ORNEMENT (VASE)
Style : LOUIS XIV
Hauteur Cm : 94
Largeur Cm : 80
Profondeur Cm : 80
Base Cm : 36 x 36
Certificat : Certificat d'exportation fourni

Ajouter à ma sélection Imprimer la fiche produit
Partager sur :

Description
Datant du XIXe siècle, paire de vases en marbre de style Louis XIV, chacun à piedouche, base de la panse à décor de godrons avec anses reposant sur deux têtes de vieillards. Provenance : Parc du Château de Ferrières-en-Brie. Restaurations. Un peu d'histoire : Le domaine de Ferrières est situé en Seine et Marne, entre Lagny et Pontcarré. Il couvrait plus de 3000 hectares de bois, de taillis, de pâturages, de terres cultivées, appelés à constituer, eu égard à l’extension rapide de la banlieue vers l’Est, une réserve écologique, l’un des poumons de la capitale. Toutes ces terres avaient été rassemblées avec patience et prémonition, à partir de 1828, par le baron James de Rothschild, fondateur de la branche française de cette illustre famille de banquiers. Sur l’emplacement du premier château qui appartenait à Fouché, le ministre des finances de Napoléon Ier, le baron se fit construire une résidence qui devait consacrer son ascension sociale et sa suprématie financière. Les dispositions de cette fameuse demeure avaient été étudiées à la fois pour abriter d’inestimables collections de tableaux, de tapisseries, d’objets d’art de toutes sortes, et pour servir de cadre à des fêtes somptueuses. Médusés, les invités auxquels étaient offerts les plaisirs de la chasse s’attendaient à voir voler les faisans tous rôtis et bourrés de truffes ! L’architecte de Ferrières fut l’anglais Joseph Paxton, autodidacte de génie, dessinateur de jardins et de serres, auteur du Crystal Palace de Londres, disparu dans un incendie à le veille de la dernière guerre. Un français, Eugène Lami, prit en charge toute la décoration, sinon l’agencement de certaines pièces. Il accomplit même à cette intention un voyage en Italie, à Venise, en compagnie de l’épouse de son richissime client, la Baronne Bettina ou Betty, une beauté brune dont Ingres fit un portrait célèbre, et que Heine a chantée dans ses vers sous le nom de « l’Ange». Restaurations anciennes.

VENDU VAE 2018

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation, ainsi que l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et améliorer votre expérience utilisateur.